La course de la crise énergétique : comment réduire son impact


Nous sommes devant une crise énergétique sans précédent, qui a frappé fort et à grande vitesse.


Avec une dépendance de 45% du gaz russe, l’économie européenne est impactée dans tous les secteurs : industriel, agroalimentaire et énergétique.


Selon les experts, les conséquences sur l’économie à grande échelle sont comparables à la crise du pétrole de 1973.


Les conséquences pour les ménages sont déjà présentes avec une inflation qui augmente d’une semaine à l’autre.

Des mesures pour amortir l’inflation et protéger les producteurs et les consommateurs sont envisagées par notre gouvernement, avec un plan de résilience. D’autres pistes, plus à l’échelle européenne, sont envisagées pour réduire la dépendance des importations du gaz et pétrole russe.


Des préconisations réalisées par l’AIE, l’agence Internationale de l’énergie, ou bien d’autres agences françaises, par l’ADEME ainsi que des annonces du gouvernement, nous parlent de plus en plus de la sobriété.

Sobriété énergétique

Il s’agit de limiter la consommation d’énergie, en adoptant des comportements plus vertueux et raisonnables qui nous conduisent à une réduction progressive de la consommation énergétique.


Ce sont des changements d’habitude du citoyen qui en plus, nous amènent aux objectifs zéro émissions de CO2 en 2050 :

  • Descendre un ou deux degrés le chauffage

  • Éviter la voiture pour des trajets courts ou bien diminuer la vitesse sur autoroute et longs trajets.

  • Privilégier le train aux avions.

  • Faire plus de télétravail

  • Augmenter le fret ferroviaire

  • Passer à la voiture électrique

(Conseils AIE de réduction de la consommation du pétrole)


Pourtant pour arriver à ces objectifs de réduction de la consommation, il existe deux autres leviers importants :

  • l’efficacité énergétique

  • l’utilisation des énergies bas-Carbonne


Transition et efficacité énergétique

Les secteurs plus consommateurs du pétrole sont le transport, la production de plastiques et produits pharmacologiques, suivis du secteur du bâtiment et de l’industrie.


50% de la consommation du gaz provient du secteur du #bâtiment, suivi également du secteur industriel, de la production d’électricité et du secteur agricole.

Pour cause, la principale source de consommation énergétique des bâtiments, est le #chauffage.

(Données article carbone4)


L’efficacité énergétique des bâtiments et la transition vers des bâtiments à basse consommation BBC ou à énergie positive, devient donc fondamentales pour réduire la consommation des énergies fossiles, le pétrole et le gaz et devenir moins dépendants des importations russes.


Quelles mesures adopter face à cette situation ?

· L’isolation du parc immobilier chauffé au gaz et l'optimisation de la gestion du chauffage.

· Remplacer une partie des anciennes chaudières à gaz, peu performantes, par des systèmes de chauffage à énergie renouvelable comme la pompe à chaleur, la biomasse ou la géothermie.


Un équilibre entre sobriété, efficacité et transition énergétique de la part de tous.



Les enjeux pour le gouvernement français, à la tête de la présidence Européenne se révèlent de grande taille dans les prochains mois : diversifier le marché du gaz européen, impulser les énergies renouvelables et le nucléaire, promouvoir la rénovation des passoires énergétiques, lutter contre la précarité énergétique, augmenter les aides, etc...


Les dispositifs et les aides de financement pour impulser les projets de rénovation énergétiques, se multiplient. Pourtant sont-ils suffisants pour réduire l’impact de cette crise énergétique ?


Faire face à cette crise énergétique qui touche les entreprises, l'industrie mais aussi le secteur public et les menages implique un effort commun.


Le succès de toutes ces mesures de réduction de la consommation énergétique depend de trouver un bon équilibre entre sobriété, efficacité et passage aux énergies renouvelables de la part de tous les acteurs économiques et sociaux.


#transitionenergetique

#renovationenergetique

#efficaciteenergetique

14 vues0 commentaire